Imprimer
Réduire la taille du texte
Aggrandir la taille du texte

Un Week-end à Alger
Projections, Festival image de ville, Marseille
Cinéma le Gyptis :Elisabeth Leuvrey et Hassen Ferhani
17 -18 Novembre 2018, Marseille

Une programmation sur la ville d’Alger imaginée avec le concours des cinéastes Elisabeth Leuvrey et Hassen Ferhani dans le cadre du festival Image de Ville.

Samedi 17 novembre à 16H

Babor Casanova de Karim Sayad
DOCUMENTAIRE – 2015 – 35 MIN
Alger. Adlan et Terroriste naviguent dans le quartier à la recherche de quelques dinars. Entre petits trafics et parking informel, ils attendent le week-end et le match du Mouloudia afin de tuer le vide de leur quotidien, chanter leur amour du club et rêver au bateau qui leur permettra de fuir un pays qui ne leur donne pas leur chance.

Des moutons et des hommes de Karim Sayad
DOCUMENTAIRE – 2017 – 1H18
Alger, 2016. Habib, 16 ans, rêve de devenir vétérinaire. Mais alors qu’il a arrêté l’école, il décide d’entraîner un bélier nommé El Bouq espérant en faire un champion de combats de moutons. Samir, 42 ans, n’a plus d’autres rêves que de survivre aux difficultés de son quotidien en vendant des moutons pour gagner un peu d’argent.

Samedi 17 novembre à 18H30

Tarzan, Don Quichotte et nous de Hassen Ferhani
DOCUMENTAIRE – 2013 – 18 MIN
Du Jardin d’Essai où fut tourné le premier film Tarzan en 1923, à la grotte Cervantes de l’auteur éponyme d’où il tenta de quitter Alger, Ferhani rencontre le voisinage et explore leur vie quotidienne et leurs rêves.

Joue à l’ombre de Mohamed Lakhdar Tati
DOCUMENTAIRE – 2007 – 52 MIN
Dominer la ville c’est la connaître, connaître les heures de pointe, le nom des rues, connaître les interdits, les déjouer, c’est aussi achever de grandir et faire de la ville une continuité qui ne vous surprend plus. "Joue à l’ombre" est le seul commandement que l’on donne aux enfants à Alger. 

Samedi 17 novembre à 20H

La Parade de Taos de Nazim Djemaï
DOCUMENTAIRE – 2009 – 20 MIN
Taos, une très belle jeune femme, rencontre régulièrement un homme dans le jardin zoologique d’Alger. Les couples d’amoureux sont mal à l’aise devant les regards hostiles des promeneurs et ne trouvent d’intimité qu’à l’abri de la végétation.

Viva Laldjérie de Nadir Moknèche
FICTION – 2004 - 1H55
Sous pression terroriste, deux femmes se réfugient dans un hôtel situé au centre d’Alger. Goucem, la fille âgée de 27 ans, s’est fabriqué une apparence de vie "normale" en travaillant pour un photographe. Elle partage par ailleurs sa vie entre un homme marié et généreux et des week-ends chauds en boîte de nuit. Devant la télévision, Papicha, la mère, vacille entre peur et nostalgie d’un passé heureux de danseuse de cabaret. 

Dimanche 18 novembre à 17H

Tahia Ya Didou ! de Mohamed Zinet (version restaurée)
Algérie - 1971 - 1H16
Mélange d’images d’archives et de scènes de fiction, le film est un hommage à la ville d’Alger, qui est à l’origine du projet. Au hasard des promenades et des rencontres, Simon et sa femme, un couple de touristes français, découvrent Alger. Simon reconnaît dans un bistrot un Algérien qu’il a autrefois torturé. L’homme le fixe. Pris de panique, Simon s’enfuit.

Samedi 17 et Dimanche 18 Novembre 2018

Le Gyptis

136, rue Loubon

13003 MARSEILLE

Téléphone : 04 95 04 96 25


Tarifs : plein tarif : 6 €
tarif réduit : 5 € (étudiants, chômeurs, RSA, + de 65 ans)
tarif de groupe : 4 €
tarif moins de 20 ans : 2,5 €
séances jeune public et famille : 2,5 €
abonnement dix séances : 40 €










 

 

 


Mise à jour : lundi 15 juillet 2019
| Mentions légales | Plan du site |> RSS 2.0