Imprimer
Réduire la taille du texte
Aggrandir la taille du texte

Les Berbères kabyles, des insurrections aux premières émigrations
Rencontre-débat
Mucem
16 avril 2018, Marseille

Les zones rurales et montagnardes de l’Algérie ont opposé une longue résistance à l’armée française. Réputée soumise en 1857, puis insurrectionnelle en 1871, la Kabylie sera très durement réprimée. Après les officiers militaires, la région attire aussi des ethnologues, qui trouvent dans cette société rurale isolée un sujet de recherche privilégié. Certains administrateurs coloniaux y voient également un terrain propice à la mise en place d’une politique plus volontaire en termes d’équipements publics. Cependant, la paupérisation de la Kabylie provoque dès 1900 les premières migrations vers la métropole, qui a besoin de main-d’œuvre ouvrière et de soldats à la veille de 1914.
Les tableaux et les documents d’époque, ainsi que l’ensemble de bijoux traditionnels présentés dans la vitrine du forum attestent du pouvoir de fascination qu’ont exercé les peuples berbères sur les hommes politiques, les ethnologues et les collectionneurs français, du XIXe siècle à nos jours.


Table ronde, installation et musique
Avec : Yassine Temlali (journaliste, traducteur et chercheur) et Ali Amran (chanteur)
Modération : Florence Hudowicz (conservatrice) et Tewfik Hakem (journaliste, producteur à France Culture)
Préambule musical : nouvelle scène algérienne et kabyle avec Ali Amran (guitare, chant), Fabien Mornet (guitare), Daniel Largent (basse) et Franck Mantegari (batterie)


Algérie-France. La voix des objets
Les Berbères kabyles, des insurrections aux premières émigrations

Lundi 16 avril 2018 à 18h30

Mucem - Forum
7, Promenade Robert Laffont
13002 Marseille

Entrée libre

+ d’infos sur le site du Mucem










 

 

 


Mise à jour : jeudi 15 novembre 2018
| Mentions légales | Plan du site |> RSS 2.0