Imprimer
Réduire la taille du texte
Aggrandir la taille du texte

L’identité culturelle en question
Colloque
Théâtre de l’œuvre,
4 mai 2019, Marseille

Colloque animé par trois conférenciers aguerris au débat philosophique en public, animateurs historiques des cafés philo initiés par Marc Sautet à partir de 1992 au café des phares à Paris puis à la Samaritaine à Marseille.

3 conférences d’une heure chacune suivies d’un débat de 30 minutes, et d’une pause de 15 minutes entre chaque.

 14h00 – 15h30 Dr Fernand Reymond, psychiatre et psychanalyste marseillais, également auteur d’essais et romans historiques. L’identité culturelle, liberté ou déterminisme ?
L’identité culturelle prend sa source dans les racines généalogiques familiales de chacun d’entre nous, appelé depuis l’enfance à devenir membre d’une même communauté culturelle, religieuse et nationale. Identité inscrite dans notre propre inconscient individuel et collectif. Peut-on s’en émanciper totalement après examen de conscience, ou nous conditionne t’elle durant toute notre existence ? Cette question divise les tenants de la philosophie essentialiste et ceux partisans de la philosophie existentialiste.

15h45 – 17h15 Gunter Gorhan, franco-autrichien, ancien professeur de droit à la Sorbonne, diplômé en psychologie et philosophie, conférencier international, traducteur de Freud
"Identités culturelles mortes et identités culturelles vivantes.
Partant de la "philosophie de la vie" (de Nietzsche à Michel Henry, en passant par Dilthey et Bergson), je m’inspirerai de la distinction faite par Paul Ricoeur entre "identité idem", définissant la personne par sa généalogie ou ses caractéristiques physiques notamment, aboutissant à des cultures sclérosées (cf. Hanna Arendt), voire, à des crispations identitaires mortifères, d’une part, et "identité ipse", processus dynamique et vivant, la personne se définissant elle-même, définition pouvant varier selon les époques, ouvrant à des créations culturelles "vivifières", d’autre part.

 17h30 – 19h00 Dr Daniel Ramirez, franco chilien, spécialisé en philosophie politique et éthique, à la Sorbonne, puis en philosophie de l’art et enfin théologie au chili, mais également concertiste reconnu issu des rangs de l’École Normale de Musique de Paris. "Diversité culturelle. Vers une éthique des identités". Nos sociétés sont le lieu de coexistence entre appartenances collectives et identités culturelles, appelé multiculturalisme de fait. On peut le regretter, le nier ou générer des replis et des moralisations. On peut aussi le voir comme une chance, tenter de penser et travailler cette diversité. On peut parler alors du multiculturalisme en tant qu’idée. Dans tous les cas, une clarification anthropologique et une visée éthique semblent indispensables, pour ne pas subir dans la confusion ce qui peut nourrir notre humanité.

Samedi 4 mai 2019 à 14h00

Théâtre de l’œuvre

1 Rue Mission de France

13001 Marseille











 

 

 


Mise à jour : lundi 15 juillet 2019
| Mentions légales | Plan du site |> RSS 2.0